La compagnie l’Œil ivre est créée à l’initiative de Romain Bertet, danseur et chorégraphe.

Le travail chorégraphique de Romain Bertet commence en mettant le corps dans des activités autres que la danse. L’interprète ne met pas en jeu son corps selon des règles de composition propres au mouvement. Il s’appuie sur des matières concrètes pour construire un imaginaire et des situations nouvelles. Car ici le plateau ne se limite pas un tapis de danse et 3 murs qui l’entoure : construit uniquement à partir d’argile dans De là-bas, espace hyper sonorisé pour Ecouter Voir, Un cas fort singulier ou Acte 3, il deviendra un espace construit seulement à partir de bougies dans Seine Auge ist blau (performance en projet)

La création devient alors un travail minutieux de fouilles imaginaires des matières en question.

Cette recherche se mène conjointement avec des artistes aux langages artistiques différents (danseurs, musicien, scénographe, éclairagiste, plasticien, etc.).

Ce désir de terrains inconnus impose de ne pas prédéterminer la rencontre à venir. C’est presque uniquement dans le temps de la répétition que les enjeux peuvent apparaître. C’est à partir du travail de studio que cet imaginaire propre à la matière s’organise et se précise. Et c’est là, seulement, que des possibilités de récits ensemble commencent à naître.

Pour les saisons 2017/2018, 2018/2019 et 2019/2020, L’œil ivre bénéficie du soutien du ZEF scène nationale de Marseille dans le cadre de son dispositif La Ruche, cellule d’accompagnement de compagnies émergentes de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

compagnie l'Œil ivre

La compagnie L’Œil ivre reçoit le soutien de la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, du Département du Var, de la Métropole Toulon-Provence-Méditerranée et de la Ville de Toulon.

Administration : Mozaïc, pôle d’accompagnement des structures artistiques.